Tag Archives: Molière

CORNEILLE MOLIÈRE L’ARRANGEMENT

Homme de l’ombre, écrivain de génie, l’auteur tragique de son siècle, piètre lecteur et amoureux transi, Corneille est enfermé chez lui et se nourrit de vengeances et de revanches, d’intérêts financiers. Combien de commandes inavouables a-t-il acceptées ?
Homme de lumière, directeur de troupe, formidable acteur, séducteur et bon vivant, Molière parade à la Cour du lever au petit coucher puis passe ses nuits à l’auberge. Combien de pièces a-t-il eu le loisir de composer ?
Ma démarche n’est pas celle d’une historienne ou d’un chercheur, il n’est pas question d’affirmer des vérités. Il n’est question que de poser des questions. Riche des toutes dernières découvertes mises à jour par les Archives et les nouvelles lectures des spécialistes, je pars de ce postulat : la probable collaboration de Corneille et Molière.
Une histoire jubilatoire. La fabrique de l’écriture vivante. L’accord est secret, l’association discrète, la rivalité certaine. C’est l’alliance de deux hommes que tout séparait, réunis par et pour le théâtre durant quinze années de travail, de querelles, d’amour et de solitude.
L’enquête est passionnante et référencée, les repères historiques, les personnages vibrants, proches, drôles et touchants à la fois. De vrais personnages de théâtre à la hauteur du jeu et des enjeux.
Corneille et Molière restent les héros de notre temps. Nous les traiterons donc comme tels. Nos contemporains.

Durée : 1h20

Représentations :
Du 24 septembre au 6 octobre 2018
Du lundi au samedi à 20h30, samedi à 16h

Plus d’informations et réservation

Texte et mise en scène Valérie Durin
Avec Etienne Brac et Jean-Benoît Terral
Lumières Pablo Roy
Production Arrangement Théâtre
Avec le soutien du Conseil Départemental de l’Yonne

Commentaires fermés sur CORNEILLE MOLIÈRE L’ARRANGEMENT

Filed under

LES FOURBERIES DE SCAPIN

Venez découvrir la comédie de Molière dans une adaptation moderne et déjantée ! Une bande de lascars se retrouve confrontée à un drame qui les transformera chacun en la personne qu’il rêve de devenir.
Un Scapin facétieux aide ses amis à résoudre avec ruse et humour leurs intrigues amoureuses tout en réglant ses comptes avec les pères et maîtres tyranniques.

Durée : 1h40

Représentations :
Du 7 au 16 mai 2018
Du lundi au mercredi à 20h30

Auteur Molière
Mise en scène Tigran Mekhitarian
Avec Sébastien Gorski, Tigran Mekhitarian, Etienne Paliniewicz, Louka Meliava, Théo Navarro-Mussy, Samuel Yagoubi, Alexia Hebrard, Charlotte Levy, Isabelle Andrzejewsk, et Théo Askolovitch.
Production En scène ! Productions
Direction artistique La compagnie l’Illustre Théâtre

Commentaires fermés sur LES FOURBERIES DE SCAPIN

Filed under

L’IMPROMPTU DE VERSAILLES

Une pièce de combat.

L’Impromptu de Versailles prend place dans une longue et pénible lutte qui commence en 1662 avec L’École des Femmes et qui ne verra son aboutissement qu’en 1669, lorsque les représentations de Tartuffe seront enfin autorisées.
Le succès de L’École des Femmes auprès du public fait passer Molière du statut de farceur à celui d’auteur dramatique et le désigne aux intrigues de ses rivaux jaloux, tandis que la nouveauté d’une pièce qui remet en question certaines valeurs morales et sociales traditionnellement admises l’expose très vite aux cabales des dévots, sous des accusations qui vont de l’obscénité au blasphème.
En réponse aux attaques et aux polémiques, Molière donne en juin 1663 La Critique de l’Ecole des Femmes, pièce de combat qui s’inscrit dans une querelle déjà bien alimentée de libelles, pamphlets et pièces contre Molière. Peu de temps après, le roi lui accorde une gratification de mille livres ; les attaques et les jalousies continuent de s’enflammer, et un jeune et obscur auteur, Edme Boursault, qui sert probablement de paravent à d’autres écrivains plus en vue, fait jouer Le Portrait du Peintre par les comédiens de l’Hôtel de Bourgogne.
En octobre 1663, une dizaine de jours, dit-on, après avoir vu Le Portrait du Peintre, et vraisemblablement encouragé par le roi, Molière donne avec sa troupe L’Impromptu de Versailles. Cette fois, il ne s’agit plus de personnages ressemblants ou caricaturaux, mais des comédiens eux-mêmes en plein travail.
Molière annonce dans cette pièce qu’après ce règlement de comptes, il en restera là, sans perdre davantage de temps ni galvauder son talent pour des choses qui n’en valent pas la peine. Ses adversaires cependant redoublent de rage, sur la scène de l’Hôtel de Bourgogne avec des pièces où ils s’efforcent de ridiculiser Molière, Molière comédien, mais aussi Molière homme privé. Hors scène, le comédien Montfleury ira jusqu’à adresser au roi une dénonciation calomnieuse, visant à accuser Molière d’inceste. Le roi y répondra en acceptant d’être le parrain du premier fils de Molière en février 1664.

 

Œuvre et auteur Molière
Musique Jean-Baptiste Lully
Transcriptions Jean-Henry d’Anglebert
Adaptation et mise en scène Antonio Díaz-Florián
Comédienne Graziella Lacagnina
Musicienne – clavecin Armelle Roux
Conseiller scénographe Jean-Marie Eichert
Régisseur Miguel Meireles
Production Théâtre de l’Épée de Bois

Leave a Comment

Filed under

Armande Béjart, épouse Molière

La mise en scène révèle, dans cette joute entre l’une des principales actrices de l’époque, Armande Béjart, et son mystérieux visiteur, les vicissitudes  de la troupe des « Comédiens de Monsieur » et les causes défendues par Molière et ses compagnons, à la croisée du théâtre, de la politique et de la vie de cour. Et aussi, les conceptions de jeu du chef de la « Troupe Royale »,  qui utilise le rire pour mettre en scène et pointer les mœurs de son époque… pas si éloignée de la nôtre.

Compagnie Belles Dances


Du 18 au 20 septembre 2015 – Vendredi et samedi à 20h30 – Samedi et dimanche à 16h

SALLE STUDIO

Commentaires fermés sur Armande Béjart, épouse Molière

Filed under

L’Avare

de Molière

Mise en scène Antonio Díaz-Florián

 

Notre lecture de L’Avare. Tant que nous n’admettons pas que la vie est un songe, une illusion, nous essayons d’acquérir des richesses, comme si le bonheur pouvait être enfermé dans un coffre-fort.

Commentaires fermés sur L’Avare

Filed under