Tag Archives: Théâtre de l’Epée de Bois

L’ÉTABLI

L’Établi est une épopée. Dix mois intenses d’immersion. D’autres mois pour digérer, et écrire. Puis le silence, des années durant.
Se souvenir du bruit, même en dormant. Les gestes répétés, les paroles d’ouvriers, et la solitude, la saleté, le pognon et tout le reste. Paris, ses banlieues toutes neuves, et l’avènement d’une société de loisirs. Après mai 68, que Robert Linhart a passé à l’hôpital, les pavés sont retombés et il a fallu retranscrire, réfléchir, proposer cette autre société. Il a fallu rapprocher les générations, les cultures. Et le « vivre ensemble » s’est construit sur les ruines de mai 68.
De l’Université Paris-Vincennes – dont la fille de Robert Linhart, Virginie, a tiré un documentaire édifiant – à l’émergence d’un nouveau cinéma, démocratisé, et de formes théâtrales innovantes (les débuts de la Cartoucherie, de la décentralisation, la naissance des Maison de la Culture, comme celle d’Amiens, inaugurée par André Malraux), le monde ouvrier et ses enfants accèdent peu à peu à une instruction alternative, et trouvent dans les fanzines d’humour ou autres cahiers étudiants (comme celui que fonde Robert Linhart à Ulm) comme un prolongement énervé des pensées à chaud, de la parole de la rue. Pas de récupération. Une écriture radicale. Des vraies manifs.

 

*****

 

Durée : 1h30

Représentations :
Du 23 au 28 juin 2020
Du mardi au samedi à 20h30
Samedi et dimanche à 17h

À partir de 12 ans

Plus d’informations

Auteur Robert Linhart
Adaptation Marie-Laure Boggio, Olivier Mellor
Mise en scène Olivier Mellor
Avec Emmanuel Bordier, François Decayeux, Hugues Delamarlière, Hakim Djaziri, Romain Dubuis, Eric Hémon, Séverin Jeanniard, Olivier Mellor, Stephen Szekely, Vadim Vernay, avec la participation de Marie-Laure Boggio et Caroline Corme et la voix de Robert Linhart
Musiciens Romain Dubuis, Séverin Jeanniard, Olivier Mellor, Vadim Vernay
Musiques additionnelles Gnossienne n°1 d’Erik Satie Alone again de Gilbert O’Sullivan
Scénographie Olivier Mellor, Séverin Jeanniard, François Decayeux
Construction décor Collectif la Courte Echelle
Lumières, régie lumière Olivier Mellor
Son Benoît Moreau, Vadim Vernay
Régie son Benoît Moreau
Vidéo Mickael Titrent, Ludo Leleu
Régie vidéo Mickael Titrent
Costumes Marie-Laure Boggio, Caroline Corme
Graphisme Chadebec, Philippe Leroy
Production Compagnie du Berger, Centre culturel Jacques Tati d’Amiens

Commentaires fermés sur L’ÉTABLI

Filed under

LA NOCE

Une table, un banquet de Noces. Une salle des fêtes.
Tout est prêt : repas simple mais généreux, bonne humeur, habits de circonstance et meubles faits maison. Il y a de la musique, de bons mots, une ambiance à faire pâlir d’envie tous les autres mariages des environs…
Tout commence à merveille, et tout va se gâter.

 

*****

 

Durée estimée : 1h15 – création 2019

Représentations :
Du 09 au 21 juin 2020
Du mardi au samedi à 20h30
Samedi et dimanche à 17h

À partir de 12 ans

Plus d’informations

Auteur Bertold Brecht
Traduction Magali Rigaill
Mise en scène Olivier Mellor
Avec Marie-Laure Boggio, Emmanuel Bordier, Marie-Béatrice Dardenne, François Decayeux, Françoise Gazio, Julie Manautines, Rémi Pous, Stephen Szekely, Denis Verbecelte
Musiciens Séverin « Toskano » Jeanniard, Romain Dubuis, Olivier Mellor, François Decayeux
Scénographie François Decayeux, Séverin Jeanniard, Olivier Mellor
Accessoires Marie-Laure Boggio, Marie-Béatrice Dardenne
Costumes Bertrand Sachy
Lumières Olivier Mellor
Son Séverin Jeanniard, Benoît Moreau
Production Compagnie du Berger /  Centre culturel Jacques Tati – Amiens

Commentaires fermés sur LA NOCE

Filed under

RÊVE D’UN HOMME RIDICULE

C’est l’histoire d’un homme indifférent au monde, se définissant comme ridicule qui décide de se suicider. Au moment de se tirer une balle, il s’endort. Dans son rêve, il est transporté sur une terre où les hommes vivent en harmonie avec la nature.
À son réveil, il veut vivre et prêcher la vérité.

 

*****

 

Durée estimée : 1h10 – création 2019

Représentations :
Du 11 au 30 mai 2020
Du lundi au samedi à 20h30

À partir de 12 ans

Plus d’informations

Auteur Fiodor Dostoïevski
Traduction André Markowicz
Mise en scène François Jaulin
Avec Nicolas Cartier
Création lumière Julien Kosellek
Création son Laurent Buisson
Assistanat Petra Körösi
Production L’Origine des autres

Commentaires fermés sur RÊVE D’UN HOMME RIDICULE

Filed under

APPONTAGES, et le flot dépassa ma sandale…

Repartir des origines : se plonger dans le noir et laisser venir les sons, peu à peu perceptibles. Les situations scéniques provoquées par Martine Venturelli tiennent du bateau-fantôme, où le théâtre embarque des voyageurs pour une navigation à vue.

 

*****

 

Durée : 1h15

Représentations :
Du 23 avril au 03 mai 2020
Du jeudi au samedi à 20h30
Samedi et et dimanche à 17h

Relâche le jeudi 30 avril

À partir de 7 ans

Plus d’informations

Auteur Éclats de parole de Malcolm Lowry, Didier-Georges Gabily, Maurice Blanchot, Georg Buchner, Jean-Pierre Abraham, Antonin Artaud
Mise en scène Martine Venturelli
Avec Juliette de Massy (soprano), Riwana Mer, David Farjon, Sylvain Fontimpe, François Lanel, Typhaine Rouger, François Tanguy (accordéon et voix)
Bande-son du phare François Tanguy, Anne Baudoux, Martine Venturelli
Accompagnement de l’écriture du son au plateau Thierry Besche
Son Nicolas Carrière
Régie Typhaine Rouger
Production Atelier Recherche Scène (1+1=3)

Commentaires fermés sur APPONTAGES, et le flot dépassa ma sandale…

Filed under

LES BONNES

Deux bonnes aiment et haïssent à la fois leur patronne. Elles ont dénoncé l’amant de celle-ci par des lettres anonymes. Apprenant qu’on va le relâcher, faute de preuves, et que leur trahison sera découverte, elles tentent une fois de plus d’assassiner Madame, échouent, veulent s’entre-tuer; finalement, l’une d’elles se donne la mort, et l’autre, seule, ivre de gloire, tente de s’égaler par la pompe de ses attitudes et de ses paroles au destin magnifique qui l’attend.

 

*****

 

Durée : 1h20

Représentations :
Du 20 avril au 06 mai 2020
Du lundi au mercredi à 20h30

Tout public

Plus d’informations

 

Auteur Jean Genet
Mise en scène Marcos Malavia
Avec Amélie Dumetz, Maia Rivière et Marcos Malavia
Décors Erik Priano
Costumes Louise Bauduret
Production Paris Sourous production

Commentaires fermés sur LES BONNES

Filed under

DU RIFIFI DANS LA GALAXIE – Épisode XXVI

An 20219. Le Cosmotix Écarlate reste introuvable dans la Galaxie. Troupes Impériales, Corsaires Centauriens, Forces Rebelles Intergalactiques, tous sillonnent l’Univers en quête de la pierre prodigieuse.

Celui qui s’emparera du Cosmotix Écarlate détiendra un pouvoir à nul autre pareil et régnera sur les Étoiles. Les tensions s’avivent que le Mostromo, vaisseau amiral de l’Empereur Padisha 1er, vogue glorieusement de planète en planète, pour y apporter…La Civilisation.

Sur Eupholia, la Planète Aride, le troisième Soleil n’est pas encore levé…

 

 

*****

 

Durée : 1h05

Représentations :
Du 02 au 04 avril 2020
Du jeudi au vendredi à 14h
Vendredi à 20h30
Samedi à 17h

À partir de 5 ans

Plus d’informations

Texte et mise en scène Philippe Maymat
Assistantes à la mise en scène Jennifer Catelain, Anne Gerschel
Combats scéniques Philippe Maymat, Youssef Diawara
Avec 1 Bargob et 24 jeunes padawans de Paris-Belleville
Costumes et accessoires Isabelle Boitière
Son Tom Dekel
Lumières Mathieu Courtaillier
Décors et illustrations Melvin
Direction artistique Christine Pellicane
Production Compagnie Tamèrantong !

Commentaires fermés sur DU RIFIFI DANS LA GALAXIE – Épisode XXVI

Filed under

LA PROMESSE

Dans un songe, Catherine voit le visage de celui auquel elle est destinée, c’est le comte de Strahl. Lui fait le même songe, sans avoir pu voir son visage. Il sait seulement qu’il épousera une fille d’empereur.
C’est en venant faire réparer son armure chez le père de Catherine que Strahl et Catherine se rencontrent. Elle le reconnaît, lui ne la reconnaît pas….

 

*****

 

Durée estimée : 1h45 – création 2019

Représentations :
Du 12 au 29 mars 2020
Du jeudi au samedi à 20h30
Samedi et dimanche à 17h

À partir de 11 ans

 

Plus d’informations

 

Texte original Catherine de Heilbronn de Heinrich Von Kleist
Traduction Yves Nilly
Adaptation et mise en scène Isabelle Janier
Assistante mise en scène Lucie Mazières
Avec Zoé Guillemaud, Lucile Marmignon, Marilou Morel, Kristina Strelkova, César Caire, Pierre Pfauwadel
Scénographie Benoît Pfauwadel
Créatrice lumière Flore Dupont
Costumes Clémentine Vallet
Création musique Jeanne Susin accompagnée de Olivier Schlegelmilch
Régie son et lumière Clément Mathan
Production LENCRE

Commentaires fermés sur LA PROMESSE

Filed under

SGANARELLE OU LE COCU IMAGINAIRE

Martine et Sganarelle sont mariés. Célie et Lélie sont très amoureux. Jusqu’ici, tout va bien, mais… Célie, se croyant délaissée par Lélie, s’évanouit dans les bras de Sganarelle et perd un bijou qui lui vient de son cher et tendre. Martine surprend le couple depuis sa fenêtre, et ramasse le bijou que sa prétendue rivale a oublié. Sganarelle voyant alors l’objet dans les mains de sa femme, lui prête sans tarder une liaison adultère… Et le soupçon d’infidélité, tel un redoutable virus, contamine un à un tous les personnages de l’intrigue : chacun à son tour devient un « Cocu imaginaire ».

Pour cette reprise du Cocu imaginaire, il nous est apparu comme une évidence de nous tourner vers les codes du théâtre baroque. Visages blancs, gestuelle chorégraphiée, déclamation chantée, costumes chatoyants, lumière tamisée des bougies et orgue de barbarie ancien font entendre et voir Molière dans sa langue « originelle ».

Les codes du jeu baroque rencontrent ceux du théâtre italien All’improviso, avec ses masques et ses fameux lazzis, dont l’influence sur Molière n’est plus à démontrer. Cette influence que nous entendons mettre en relief, confère à son théâtre cet humour si singulier et si savoureux à la fois.

Une lecture et une mise en scène baroques, donc, qui permettent de mettre en abyme ce jeu de dupes où l’apparence se confond avec la réalité, entrainant les spectateurs dans une sorte de vertige, donnant corps au fantasme et à l’irréel. Tout concourt à créer l’illusion, tout en la dénonçant. La jubilation du spectateur, qui est à la fois victime et complice de ces leurres s’en trouve ainsi redoublée.

*****

Durée : 1h20

Représentations :
Du 02 mars au 15 avril 2020
Du lundi au mercredi à 20h30
Relâches les 9, 10, 11 mars

Tout public

Plus d’informations

Auteur Molière
Mise en scène Milena Vlach et Jean-Denis Monory
Avec Laurent Charoy, Alexandre Palma Salas, Eleonora Rossi, Milena Vlach, Jean-Marc Puigserver
Scénographie Jean-Denis Monory et Miguel Meireles
Costumes Chantal Rousseau
Production Compagnie Aigle de sable

Commentaires fermés sur SGANARELLE OU LE COCU IMAGINAIRE

Filed under

J’AI RÊVÉ LA RÉVOLUTION

Une femme entre dans une cellule, poussée par un jeune soldat. L’époque est trouble. La prisonnière veut garder avec elle de quoi écrire. Enfermée, surveillée, n’ayant plus d’espace pour marcher et courir, elle veut toujours écrire. Car l’écriture ouvre un champ de liberté. Toujours.
L’action se déroule durant quelques jours et nuits d’enfermement. Autour de la prisonnière, s’agitent trois personnes « libres ». Le jeune soldat campé dans ses certitudes ; il voudrait ne pas être entamé par les raisonnements des femmes ; il voudrait de pas être bouleversé par la violence, garder la tête froide ; il a l’intransigeance de la jeunesse.
La mère du jeune soldat, illettrée, intelligente et sensible ; elle est émue par cette prisonnière fougueuse ; elle redoute les effusions de sang ; elle souffre de voir chaque jour des condamnés partir à la mort ; elle n’en peut plus d’avoir peur pour son fils. La jeune femme, compagne du fils de la prisonnière, venue de la campagne ; elle veut
préserver sa famille ; elle propose une ruse à la prisonnière pour s’évader.

 

******

 

Durée : 1h40

Représentations :
Du 27 février au 08 mars 2020
Du jeudi au samedi à 20h30
Samedi et et dimanche à 17h

A partir de 14 ans

 

Plus d’informations

 

Texte et mise en scène Catherine Anne
Co-mise en scène Françoise Fouquet
Avec Catherine Anne, Luce Mouchel, Morgane Real, Pol Tronco
Dramaturgie Pauline Noblecourt
Scénographie Élodie Quenouillère
Assistante scénographie Nathalie Manissier
Construction décors Christian Filipucci
Maquillage, coiffure Pauline Bry
Création costumes Alice Duchange
Stagiaire costumes Julie Carol Frayer
Création son Madame Miniature
Assistante son Auréliane Pazzaglia
Création lumière Michel Theuil
Assistante lumière, vidéo Anne-Sophie Mage
Régie générale Laurent Lechenault
Production À Brûle-pourpoint

Commentaires fermés sur J’AI RÊVÉ LA RÉVOLUTION

Filed under

LES BACCHANTES

Les Bacchantes, sont, semble-t-il, la dernière pièce d’Euripide. C’est une grande pièce sur le théâtre, la nature de l’illusion théâtrale et ses effets. Son dieu, Dionysos, LE dieu du théâtre, le maître des illusions et des prodiges, en est même le protagoniste principal. La question principale des Bacchantes, devenue centrale aujourd’hui dans les discours politiques partout dans le monde, est celle de l’identité, identité de nature, d’âge, de sexe, de position sociale, d’origine. Dionysos, lui, est le dieu de la différence, de la métamorphose, de la confusion (sociale, sexuelle, culturelle), du sauvage. En face, le monde de la cité, de la raison, du contrat, de l’identité, des espaces, des territoires bien définis une fois pour toutes. Dionysos est l’Autre, celui qui brouille les frontières entre le divin et l’humain, l’humain et le bestial, l’ici et l’ailleurs et ainsi relie ce qui était séparé. Il construit un rapport entre des mondes qui sans lui resteraient étrangers l’un à l’autre.

 

*****

 

Durée : 1h30

Représentations :
Du 19 au 23 février 2020
Du mercredi au samedi à 20h30
Samedi et dimanche à 17h

À partir de 15 ans

Plus d’informations

 

Auteur Euripide
Mise en scène Bernard Sobel en collaboration avec Michèle Raoul-Davis
Avec Eric Castex, Loulou Hanssen, Salomé Dienis Meulien, Jean-Claude Jay, Claude Guyonnet, Matthieu Marie, Vincent Minne, Sylvain Martin, Morgane Real, Tchili, Alexiane Torres
Décor Jacqueline Bosson
Son Bernard Valléry
Lumière Vincent Millet
Costumes Élodie Madebos
Assistanat à la mise en scène Sylvain Martin
Régie générale Jean-Baptiste Gillet
Production Compagnie Bernard Sobel

 

 

Commentaires fermés sur LES BACCHANTES

Filed under