Tag Archives: Théâtre de l’Epée de Bois

ALLERS – RETOURS

Aborder l’œuvre d’Ödön von Horvath, en l’occurrence la pièce Allers-Retours, en souhaitant la faire dialoguer avec aujourd’hui, c’est à la fois poursuivre ce désir viscéral de raconter des histoires tout en portant un regard sur les problèmes de son temps. Une manière d’approcher l’autre, les autres, les publics en mettant en mouvement nos imaginaires respectifs.

En empruntant la forme de la comédie populaire, Horváth, célébré comme l’un des plus grands dramaturges du vingtième siècle, raconte une fable étonnante aux ressorts kafkaïens qui résonne étrangement avec notre actualité.

Un vieux pont en bois jeté entre deux pays…
Un commerçant en faillite  raccompagné à la frontière.
C’est Ferdinand Havlicek.
On l’expulse, il est devenu un poids économique pour le pays.
On l’invite à retourner dans son pays natal où il n’a jamais vécu.

Là-bas, les lois ont changé et dictent l’obligation de se déclarer dans un délai de cinq ans au consulat compétent, au risque de perdre sa nationalité automatiquement…

« Pas de chance… »

Voilà notre Havlicek, apatride, qui rencontre sur ce petit bout de bois, une foule de personnages hauts en couleurs… des chefs d’État, des contrebandiers, un homme qui pêche à la ligne, Madame Hanusch ruinée elle aussi…
Une mécanique infernale…

Une farce délirante écrite en 1933, où Horvath se joue des frontières et des interdits et dénonce avec une intarissable humanité l’absurdité de l’Homme.
Une partition théâtrale, musicale et chorégraphique pour 8 comédiens et 16 personnages.

Durée : 1h55

Représentations :
Du 29 novembre  au 23 décembre 2018
Du jeudi au samedi à 20h30, samedi et dimanche à 16h

Plus d’informations et réservations 

Auteur Ödön von Horváth
Traduction Henri Christophe – L’Arche Editeur
Mise en scène Alain Batis
Avec Raphaël Almosni, Sylvia Amato, Alain Carnat,
Laurent Desponds, Théo Kerfridin, Sophie Kircher
et Marie-Céline Tuvache.

Dramaturgie Jean-Louis Besson
Scénographie Sandrine Lamblin
Musique Cyriaque Bellot
Costumes Jean-Bernard Scotto
Lumières En cours
Production Compagnie La Mandarine Blanche

 

Commentaires fermés sur ALLERS – RETOURS

Filed under

LA LETTRE À HELGA

Mieux qu’un vol sec, une immersion en terre d’Islande

Au crépuscule de sa vie, le vieux Bjarni Gíslason répond enfin à la lettre d’Helga, adressée il y a si longtemps et l’invitant à la rejoindre à Reykjavík. Partager enfin cet amour fou né dans la bergerie, un jour de palpation des moutons pour savoir lesquels passeraient l’hiver, loin des ragots sur cet amour extra-conjugal. Mais le vieux refrain où il est dit « L’amour le plus ardent est l’amour impossible » aurait-il raison ?

« Quitter la campagne où mes ancêtres avaient vécu depuis un millénaire, pour travailler dans une ville où l’on ne voit jamais l’aboutissement du travail de ses mains ? Où même les canards des étangs sont tristes ? »

Dans cette réponse tardive, Bjarni feule son amour pour sa belle et sa lande et cette question : comment comme rejoindre l’une sans trahir l’autre ?

Bergsveinn Birgisson nous plonge au cœur de la paysannerie islandaise tout au long du XXe siècle. Une saga contemporaine faite d’hommes et de bêtes, d’amendement de cette terre âpre, d’économie où rien ne se perd, d’esprit coopératif, de culture forgée au fil des siècles et des travaux dont l’abandon signerait sa perte irrémédiable.

Le formidable cri d’amour d’un vieil éleveur de moutons.

Représentations :
Du 26 novembre au 22 décembre 2018
Du lundi au samedi à 20h30, samedi à 16h

Plus d’informations et réservation

Auteur Bergsveinn Birgisson
Traduction Catherine Eyjólfsson – Editions Zulma
Mise en scène Claude Bonin
Artisanat et actions artistiques Bénédicte Jacquard
Avec Roland Depauw
Création sonore live Nicolas Perrin
Création vidéo Valéry Faidherbe
Scénographie Cynthia Lhopitallier
Création Lumière Vincent Houard
Maquettisme Vaderetro Studio
Production Le Château de Fable
Coproduction La Strada et Cie / Les Bords de Scène
Avec le soutien du Théâtre par le Bas – Le Conseil Départemental de l’Essonne
La Spedidam – L’Ambassade d’Islande

Commentaires fermés sur LA LETTRE À HELGA

Filed under

LE JOUEUR D’ÉCHECS

Zweig élabore un récit en abîme où les interférences entre jeu d’échecs, jeu d’écriture et jeu de manipulation du lecteur donnent à l’œuvre puissance et suspense. Mais ce suspense revêt un caractère exceptionnellement grave quand on resitue Le Joueur d’Échecs dans l’Histoire.

Durée : 1h10

Représentations :
Du 12 au 24 novembre 2018
Du lundi au samedi à 20h30, samedi à 16h

Plus d’informations et réservation 

Auteur Stefan Zweig
Mise en scène Yves Kerboul
Avec André Salzet
Régie Lumière Ydir Acef
Production Théâtre Carpe Diem
Avec le soutien de la ville d’Argenteuil

 

Commentaires fermés sur LE JOUEUR D’ÉCHECS

Filed under

LE CABARET DES TROIS SŒURS

À l’instar des trois sœurs de Tchekov, qui vivaient isolées dans une province Russe, ces trois sœurs vivent à Moscou et rêvent de partir… de partir où ? Ailleurs !
À travers des monologues étonnants, elles nous parlent de leurs rêves, leurs espoirs, leurs échecs, dans la Russie d’aujourd’hui.

Durée : 1h20

Représentations :
Du 8 au 25 novembre 2018
Du jeudi au samedi à 20h30, samedi et dimanche à 16h

Plus d’informations et réservation

Spectacle en français, surtitré en russe
Texte et poèmes Écriture collective
Conception, mise en scène, scénographie Bruno Niver
Avec Maria Tchirkova,
Daria Lovat et Tatiana Paramonova
Danse Elena Garcia
Musique Daria Lovat (violoncelle),
Evguénia Peters (piano)
et Mike Ellis (saxophone)
Production PMC Productions

Commentaires fermés sur LE CABARET DES TROIS SŒURS

Filed under

REQUIEM DES INNOCENTS

Requiem des Innocents est un texte qui réunit neuf créatures clowns échouées dans un lieu où ils cherchent à comprendre le pourquoi et le comment de leur mort. Ils étaient innocents, ils ne savaient pas qu’ils pouvaient porter une marque ancestrale qui ferait d’eux des victimes de la violence.

Représentations :
Du 29 octobre au 10 novembre 2018
Du lundi au samedi à 20h30, samedi à 16h

Plus d’informations et réservation

Auteur et mise en scène Marcos Malavia
Avec Mehdi Cherfi, Amélie Dumetz, Chantal Kern,
Myriam Goujjane, David Leclerc, Jean-Jacques Modeste,
Béatrice Petro, Maïa Rivière, Viviane Zarb Cousin.
Production Compagnie SourouS
En partenariat avec le Théâtre El Duende, le Théâtre Victor Hugo, le Festival OUF et le Festival Auteurs en Acte.

Commentaires fermés sur REQUIEM DES INNOCENTS

Filed under

LA CERISAIE – VARIATIONS CHANTEES

« Un domaine enchanté menacé de disparition : la dernière pièce de Tchekhov, peinture d’une classe qui meurt et d’une autre en train de naître dans un monde désormais voué à l’argent ».

La Cerisaie : les amours impossibles, le départ définitif, l’emprise de l’argent, l’espoir d’une nouvelle vie, la destruction du passé, fût-il un bois, un jardin de cerisiers, une maison, une vie… Des thèmes d’aujourd’hui qui réunissent toutes les générations : les jeunes qui rêvent d’un beau futur, les adultes qui luttent contre ou se plient parfois à la férocité des temps, les vieux que l’on oublie… De cette exploration du texte et des thèmes de cette grande pièce nous avons essayé de faire un spectacle qui coule fluide, comme un fleuve, comme un film : pas de décor sauf une énorme toile blanche, quelques accessoires. Et la musique, des chansons du répertoire et des chansons originelles. Un chœur d’artistes comédiens chanteurs jouent la Cerisaie et racontent la genèse de sa création à travers les lettres de Tchekov à sa femme Olga et à son metteurs en scène, le célèbre Stanislavsky.

Durée : 1h30

Représentations :
Du 22 au 27 octobre 2018
Du lundi au samedi à 20h30, samedi à 16h

Plus d’informations et réservations

 

Auteur D’après Anton Tchekov
Mise en scène Susana Lastreto
Avec Juanita Boada, Alain Carbonnel, Hughes De La Salle,
Hélène Hardouin, Nathalie Jeannet, Matila Malliarakis,
Igor Oberg, Solange Wotkiewicz

et les musiciens Annabel de Courson, Jorge Migoya.Assistant Igor Oberg
Régie et lumières Antoine Duris et Arnaud Delaumeni.
Production GRRR Compagnie

 

Commentaires fermés sur LA CERISAIE – VARIATIONS CHANTEES

Filed under

LA CANTATE À TROIS VOIX

Trois femmes, la nuit du solstice d’été, l’une fiancée l’autre séparée de son époux la troisième veuve, invoquent, convoquent l’être absent, l’être aimé : un hymne à la Femme et au Désir ! La grâce absolue de la poésie de Claudel alliée à une partition musicale originale, sensible et inspirée.

Durée : 1h15

Représentations :
Du 8 au 20 octobre 2018
Du lundi au samedi à 20h30, samedi à 16h

Plus d’informations et réservation 

Auteur Paul Claudel
Mise en espace, mise en scène Tarik Benouarka et Danièle Meyrieux
Avec Danièle Meyrieux, Pauline Moingeon Valles et Mélodie Le Blay
Violoncelle Eléonore Siala Bernhardt
Musique Tarik Benouarka
Costumes Victor Feres
Lumières William Orrego Garcia
Production Le Toucan Théâtre, 21-22 Productions et AgoraMusika

 

Commentaires fermés sur LA CANTATE À TROIS VOIX

Filed under

CORNEILLE MOLIÈRE L’ARRANGEMENT

Homme de l’ombre, écrivain de génie, l’auteur tragique de son siècle, piètre lecteur et amoureux transi, Corneille est enfermé chez lui et se nourrit de vengeances et de revanches, d’intérêts financiers. Combien de commandes inavouables a-t-il acceptées ?
Homme de lumière, directeur de troupe, formidable acteur, séducteur et bon vivant, Molière parade à la Cour du lever au petit coucher puis passe ses nuits à l’auberge. Combien de pièces a-t-il eu le loisir de composer ?
Ma démarche n’est pas celle d’une historienne ou d’un chercheur, il n’est pas question d’affirmer des vérités. Il n’est question que de poser des questions. Riche des toutes dernières découvertes mises à jour par les Archives et les nouvelles lectures des spécialistes, je pars de ce postulat : la probable collaboration de Corneille et Molière.
Une histoire jubilatoire. La fabrique de l’écriture vivante. L’accord est secret, l’association discrète, la rivalité certaine. C’est l’alliance de deux hommes que tout séparait, réunis par et pour le théâtre durant quinze années de travail, de querelles, d’amour et de solitude.
L’enquête est passionnante et référencée, les repères historiques, les personnages vibrants, proches, drôles et touchants à la fois. De vrais personnages de théâtre à la hauteur du jeu et des enjeux.
Corneille et Molière restent les héros de notre temps. Nous les traiterons donc comme tels. Nos contemporains.

Durée : 1h20

Représentations :
Du 24 septembre au 6 octobre 2018
Du lundi au samedi à 20h30, samedi à 16h

Plus d’informations et réservation

Texte et mise en scène Valérie Durin
Avec Etienne Brac et Jean-Benoît Terral
Lumières Pablo Roy
Production Arrangement Théâtre
Avec le soutien du Conseil Départemental de l’Yonne

Commentaires fermés sur CORNEILLE MOLIÈRE L’ARRANGEMENT

Filed under

DISCOURS SUR LE COLONIALISME

« La colonisation est la tête de pont de la barbarie d’où, à n’importe quel moment, peut déboucher la négation pure et simple de la civilisation… Le colonisateur qui, pour se donner bonne conscience, s’habitue à voir dans l’autre la bête, s’entraîne à le traiter en
bête tend objectivement à se transformer lui-même en bête. »
(Discours sur le Colonialisme)

« A tout réajustement politique, à tout rééquilibrage d’une société, à tout renouvellement des moeurs, il y a toujours un préalable, qui est le préalable culturel. »
(Discours sur la Négritude)

Aujourd’hui le « Discours sur le colonialisme », mémoire de l’Histoire vu du côté de ceux qui ont subi et souffert de la colonisation peut aussi être entendu comme un cri libérateur et vivifiant pour tous, véritable affirmation de la dignité de l’être humain d’où qu’il vienne dans son « être au monde » réévaluant le passé, pour construire le futur ensemble.

Dans une forme de spectacle épuré les deux comédiens donnent à entendre pour l’un la parole d’Aimé Césaire et pour l’autre les différents points de vue des
figures convoquées par l’auteur dans ce texte. La musique originale se révèle au fur et à mesure en résonnance, réminiscence ou contrepoint pour accompagner la pensée d’Aimé Césaire.

Durée : 1h

Représentations :
Du 10 au 22 septembre 2018
Du lundi au samedi à 20h30, samedi à 16h

Plus d’informations et réservation 

Auteur Aimé Césaire
Mise en espace Mariann Mathéus
Avec Mariann Mathéus, Patrick Karl,
Ahmed Barry, Jean-Emmanuel Fatna

Production Compagnie Moun San Mélé
Avec le soutien de l’ADAMI

 

Commentaires fermés sur DISCOURS SUR LE COLONIALISME

Filed under

L’ANNÉE TERRIBLE – Courts extraits

Lorsqu’autour de nous tout devient confus et que le pouvoir met les citoyens aux abois, nous faisons appel au Poète qui a vécu l’année terrible (1870-1871) où l’on a bradé notre pays au puissant envahisseur en même temps que l’on massacrait nos frères de la Commune.

Durée : 1h15

Représentations :
Du 9 septembre au 21 octobre 2018
Le dimanche à 16h

Plus d’informations et réservations

Auteur Victor Hugo
Adaptation et interprétation Antonio Diaz Florian
Production Théâtre de l’Épée de Bois

 

Commentaires fermés sur L’ANNÉE TERRIBLE – Courts extraits

Filed under